Voyage en Gaspésie no 5

Caraquet, le 24 juin 2017

Je me prépare à faire un petit tour de la Gaspésie.  « Petit » parce que je ne passe pas par Matane ou même Mont-Joli qui se trouve à être vraiment le tour de la Gaspésie.   Dépars prévu le 27 juin et retour le 10-12  juillet 2017. Je pars en solitaire et comme d’habitude en autonomie.  Cependant, je n’aurai que deux sacoches arrière avec ma tente sur le support avant… pour 25 livres de moins.  Donc, je prévois un circuit de 633 kilomètres.  Cela devrait me préparer et me mettre en forme pour mon long voyage à travers l’Europe prévu du 24 juillet au 13 novembre 2017. C’est le principal objectif du présent voyage. Ce voyage me permettra de vérifier plusieurs nouveaux équipements. Je vais également vérifier le fonctionnement de ce blogue en vue de mes prochain longs voyages.

Capture Carte Voyage en Gaspésie 2017.1

25 juin 2017

Bientôt un départ vers Maria pour aller chez mon copain Yvan Cyr

DSC_0154

Voilà mon équipement : je pars uniquement avec deux sacoches arrières et ma tente sur le support avant de  mon vélo

26 juin 2017     route 299

Bivouac au Relais la cache

58,8 km          Total: 58,8

La deuxième journée: je me rends jusqu’au  « relais la cache » qui est à 70 kms de Maria.  Arrivé à destination, je pense pouvoir me procurer de l’eau sur place. Mais tout est fermé. Même que les bâtiments sont plutôt en décrépitude. Je dois donc retourné un peu à l’arrière où j’ai traversé un pont surplombant une rivière. Là j’ai pu prendre de l’eau pour pouvoir me laver, pour mon souper et pour mon déjeuner du lendemain matin. Je décide de me loger dans une des chambres du motel qui n’est pas fermée. Il n’y a pas de lit mais je m’arrange avec mon équipement de camping. J’y passe une bonne nuit.

DSC_0175

Ancien motel en décrépitude

DSC_0179

En fin de compte j’ai dû monter ma tente dans ce motel car les moustiques passaient par la porte qui avait un pouce de jeu dans le haut.

27 juin 2017   Ste-Anne-des-Monts

Camping « l’Ancre jaune. »

79,6 km     Total: 138,4 km

Il fait généralement beau. La direction du vent est plus ou moins favorable, quelquefois dans le dos, quelquefois de côté, quelquefois de face… c’est une vallée quoi !

Au départ, je ne voulais faire que 50 km. Cependant, après avoir fait une montée de 17 km avec un dénivelé situé entre 5 et 12 %… Arrivé en haut de la pente à 533 m en relative bonne forme, , je décide de me rendre jusqu’à Sainte-Anne-des-Monts où je prends un camping.

A mi parcours, je passe à un endroit où mon regretté frère Réal m’avait conduit quelques années auparavant. J’ai une bonne pensée pour lui.

 En fin de compte, je décide de me rendre à Sainte-Anne-des-Monts. Ça descend, ça va bien pourquoi pas ?

28 juin 2017     Chez Daniel Besnier

La Marthe

0 km      Total: 138,4

Le lendemain matin, il pleut. j’aurais quelques kilomètres à faire pour aller chez mon neveu Daniel à la Marthe.  Ses parents mon frère Marcel et ma belle-sœur Suzanne sont également sur place  En fin de compte,  Suzanne vient me chercher au camping pour m’amener chez Daniel. Je suis bien content car il pleut beaucoup et je commence à avoir un peu mal à un genou. Je me reposer deux jours après avoir fait les côtes de la veille. Merci Daniel pour ton hospitalité

Magnifique vue de chez Daniel

DSC_0194

Son atelier et futur logement

29 juin 2017   La Marthe

Chez Daniel Besnier

0 km         Total: 138,4

Journée de repos chez Daniel avec Marcel mon frère et ma belle-sœur Suzanne… et un bon Martini. Beau souvenir!

DSC_0199

Marcel mon frère et Daniel son fils et mon filleul et moi-même.

30 juin 2017     Madeleine-Centre

Bivouac sur le terrain de Valmont Cotton

72,5 km      total: 210,9 km

Vent froid de face venant du Nord-Est. Ce fut une journée assez difficile mais je me suis rendu jusqu’à Madeleine centre au 133 route principale chez un ami d’il y a 50 ans soit Valmont Cotton.

J’ai traversé de magnifiques villages de la Gaspésie et je me suis arrêté à l’endroit où nous avions notre chalet d’été et où j’ai passé de bons moments avec mes parents. J’ai rencontré la propriétaire actuelle qui m’a permis de faire des photos autour du chalet. Que de souvenirs ! Je passe parmi de magnifiques paysages maritimes à travers anses et montagnes. Un plaisir visuel !

1er juillet 2017           Grande-Vallée

Camping « Soleil levant » à Grande-Vallée

24,6 km       Total: 235,5 km

Vent froid de face. Jusqu’à présent, ce fut la journée où il y a eu le plus de pentes abruptes. C’est la partie du circuit la plus difficile du tour de la Gaspésie. Elle est coté « très difficile ». Le reste du tour est coté « intermédiaire » ou « facile ». En fait, il s’agit d’une bonne grosse journée… ou deux à faire. Après, ça va bien !

Cependant, bonne nouvelle: mon genou s’est amélioré. Je n’ai presque plus de douleur. Bon signe pour la poursuite de mon voyage.

Je me rends finalement à Grande-Vallée où je prends un camping pour la première journée. J’avais réservé pour aller au spectacle  de Patrice Michaud et de Vincent Vallières pour le lendemain  soit le 2  juillet.

DSC_0224

L’un des très beaux paysages de la Gaspésie, Grande-Vallée, 2 juillet 2017

je me promène à Grande-Vallée où je rencontre deux cyclistes. Un premier avec une remorque qui fait le tour de la Gaspésie et l’autre qui voyage avec un bagage qu’il a fait seulement quelques jours avant de partir….ah la jeunesse!

DSC_0227

Au matin au camping j’ai rencontré Vincent qui voyage avec une remorque. C’est un autre style pour voyager. Moi je préfère les sacoches mais il faut dire que je n’ai jamais essayé de rouler avec une remorque

DSC_0229

Un peu plus tard dans la journée, je rencontre un autre cycliste cyclo voyageur qui se nomme Joseph et qui est originaire de France.  Il s’est préparé à la dernière minute m’a-t-il dit, simplement en quelques jours. Il a acheté le tout et il est parti. Il voyage avec un sac à dos et ça ne semble pas le déranger.  Sacré jeunesse!

DSC_0231

Voilà, je suis au spectacle de Patrice Michaud et de Vincent Vallières.  Tous deux donnent un très bon show. J’ai apprécié ma soirée qui c’est d’ailleurs prolongée avec la générosité des artistes.

02 juillet 2017           Grande-Vallée

Camping « Hôtel-Motel » à Grande-Vallée

3,1 km       Total: 238,6 km

Pour le soir, j’ai réservé une chambre d’hôtel confortable où je pourrais mieux me préparer pour repartir demain.  Un peu de gâterie ça fait du bien…

3 juillet 2017         Petit-Cap (aux limites de)

Chez Marie-Paule et Michel Labrecque

58,7 km       Total: 297,3 km

Le 3 juillet, c’est un départ pour Gaspé. Je ne suis pas certain de pouvoir m’y rendre. Je me rappelle qu’il y a de bonnes côtes.  Effectivement il y en a eu des côtes de 1km à 12-13 % et quelquefois même à 14 %. Ce fut toute qu’une journée! Pour terminer, j’affronte un gros orage. Mais, je peux me mettre à l’abri dans un garage. Je repars quelques instants plus tard. Mais aussitôt, un autre violent orage s’abat sur moi. Alors que je suis sur le bord du chemin pour mettre des vêtements de pluie, arrive une camionnette qui s’arrête. Le type me demande si je veux me mettre à l’abri dans son garage qui est tout près d’où je suis. J’accepte avec plaisir surtout que je n’aime pas beaucoup être mouillé. Cela contamine beaucoup toute la mécanique de mon vélo. Alors quand je peux l’éviter… j’évite.

Arrivé là-bas, il me demande si je veux une bière, un thé ou un café.  Comment refuser? J’accepte la bière.  Un peu plus tard, il me demande si je veux souper avec eux. Ce n’est pas de refus: de la bonne morue comme j’aime tant.  Ensuite, il me propose, si je veux bien, de m’amener à un camping situé à une dizaine de kilomètres plus loin. Mieux encore: je peux même installer ma tente sur son terrain si je le désire. J’accepte la seconde proposition et m’installe confortablement au bout du champ. Nous avons de bons échanges pendant le souper. Ce fut très agréable. Je passe une bonne nuit. Le lendemain, mes hôtes Marie-Paule et Michel me demande si je veux déjeuner. Pourquoi pas!  Après un bon déjeuner, je me prépare pour le départ. De plus, Marie-Paule m’a concocté un sirop contre la toux qui est très efficace pour moi . Donc, je lui demande sa recette: une bière, deux tasses de sucre, une cuillère à soupe d’essence de menthe poivrée. Après avoir mis le tout dans une bouteille, à conserver au frigo. C’est bon pour 6 mois voilà.  Alors un grand merci à mes hôtes Marie-Paule et Michel. Ce fut un plaisir d’être chez vous et merci pour votre belle hospitalité.

DSC_0246

Mes hôtes Marie-Paule et Michel Labrecque

DSC_0247

L’endroit où j’ai placé ma tente ⛺ pour la nuit dans le champ de Michel

DSC_0248

Votre beau petit village gaspésien  près de Rivière-aux-Renards.

DSC_0250

Il y avait tout que des pentes. J’ai atteints pour une deuxième fois un maximum de 77 km à l’heure.

4 Juillet 2017    Gaspé

Bivouac à 7 km de Gaspé près de la route 132 dans un champs

46,4 km      Total: 343,7 km

Ensoleillé, vent quelque peu favorable , un beau temps pour rouler.

Je me suis aperçu ce matin qu’un de mes plombages ou une dent s’est brisé. Aussi, je vais à Gaspé pour un dentiste afin de constater ce qui est brisé au juste. J’ai sous-estimé le temps pour m’y rendre car je pensais avoir seulement qu’une côte à monter. Mais ce ne fut pas le cas. Après avoir monter la grosse grosse côte à 14 % de un kilomètre à Petit-Cap, je me paye une autre côte en partance  Rivière-aux-Renards qui était abrupte à 6 -7% mais qui est très longue d’une dizaine de kilomètres. Mais, je réussis à monter le tout sans réel problème.

Arrivée à Gaspé je me présente au bureau du dentiste. On me met sur la liste d’attente. J’ai compris ce qu’est une liste d’attente. J’ai en effet attendu… plus de 2h30 pour un examen qui a duré une minute. Sacré dentiste! Je ne suis pas tellement heureux car cela retarde de beaucoup ma journée de vélo prévue. En effet, je veux m’approcher le plus possible de Percé et arriver le lendemain.  Aussi, je  repars promptement après avoir été chercher un repas pour le souper.  Il est environ 5h00. mais ma journée n’allait pas se terminer là. En cours de route sur un chemin en construction, je fais une crevaison. Je répare ma crevaison. Opportuniste, je suis en face d’un type qui, me voyant en panne, décide de souffler mon pneu à l’aide de son compresseur.  Je reconnais alors sa femme qui se trouve à être une des sœurs de l’un de mes amis d’enfance de la famille Landry de Murdochville.  Imaginez, comment le monde est petit!

Je repars mais après quelques kilomètres voilà une autre crevaison.  je pensais pourtant avoir bien vérifier mon pneu avant de la remonter. Ce qu’il faut toujours bien faire. Mais, il avait conservé un presqu’invisible petit morceau de métal dans la fente. Ce qui a crevé à nouveau ma chambre à air.  Je l’enlève mais en replaçant ma roue, mon vélo tombe et j’endommage mon dérailleur arrière. Je ne peux plus remettre ma roue arrière. Merde, le malheur ne vient pas seul… Il est 19h30 et je dois me trouver un endroit pour camper. Ce que je fais non loin de là.  J’appelle mon amie chez qui je dois aller à Percé soit Line Beaudin pour l’avertir de l’incident. Mais cette expérience de bris me sera utile dans l’organisation de mon grand voyage.  C’est parfait ainsi… C’est ce que je voulais vérifier.

DSC_0251

Mon campement et mon vélo blessé 💔

 Le lendemain,  Line vient me chercher pour m’amener à Gaspé chez une boutique de vélo. En réparant mon dérailleur,  le mécanicien découvre que le câble  de mon dérailleur est pratiquement sectionnée au complet. Heureusement  qu’il a bien détecté le tout. Merci au mécano!

Donc c’est avec un vélo bien réparé que je vais jusqu’à Percé avec elle. Je visite Percé et constate les dégâts de leur grosse tempête du printemps. C’est tout qu’un chantier…. mais ça devrait être beau très beau.  Le soir, on me sert un beau homard de plus de deux livres que je ne peux terminer mais que c’est délicieux!

DSC_0255

La belle vue de chez Line à Percé

DSC_0259

On peut voir les dégâts qui sont survenus lors de la tempête de ce printemps et le chantier pour réparer le tout.

5-6 juillet 2017        Percé

Chez Line Beaudin

0 km          Total: 343,7 km

Journée de repos chez Line. Je prends le temps d’écrire dans ce blogue et le mettre à jour. J’apprends à travailler avec ce nouveau médium, ce blogue.  Ça devrait aller pour mon voyage de juillet en Europe.

Encore un gros merci que de bons moments passés chez toi Line.

À la prochaine

07 juillet 2016    Anse-aux-Gascons (Gascons/Port-Daniel)

Chez Germaine

71,3 km        Total: 415 km

Vent plus ou moins favorables quelquefois oui quelquefois non, ensoleillé au début jusqu’à 13h00 après déluge jusqu’à 16h30.

Malgré la pluie, je décide de rouler quand même. Cela en même temps me permet d’éprouver mon nouveau matériel  dont j’aurai d’ailleurs certains correctifs à apporter. C’est justement l’idée d’avoir fait ce voyage préparatoire. Mais dans l’ensemble cela a bien été. Je décide de me rendre jusqu’à Gascons même et  d’aller visiter mon lieu de naissance. Un genre de pèlerinage quoi !

Après, je me rends à la maison de mon regretté oncle Albert. Mais il n’y a personne. Aussi, je vais quelques maisons plus loin pour essayer de retrouver un certaine Germaine une voisine et amie de longue date de la famille.  Après m’être informé à un voisin, je la retrouve enfin. Elle m’invite à coucher chez elle au lieu d’aller mettre ma tente dans la cour de mon oncle. Nous avons une belle placote en se relatant de vieux souvenirs et en m’informant de gens que j’ai brièvement connus et sur tout ce qui s’était passé dans mon village depuis ma tendre enfance.  Ce fut agréable!  Merci Germaine

DSC_0282

Ça tombe vraiment dru!

DSC_0286

J’éprouve mes nouveaux vêtements de pluie et toutes mes sacoches. Une capuche sur mon manteau de pluie est idéal. Ça empêche l’eau de s’infiltrer dans le cou et ça garde au chaud. Disons que ma sacoche au guidon n’est pas vraiment hermétique à l’eau. Vaut mieux mettre ses documents dans des sacs de plastique. Mes bottillons prennent l’eau mais l’inverse est presque impossible. Somme toute, dans l’ensemble, je suis satisfait!

DSC_0280

Un bel abri qui m’a brièvement protéger de la pluie

DSC_0291

Mon lieu de ma naissance où j’ai vécu les trois ou quatre premières années de ma vie. Il a bien changé. La maison n’existe plus depuis belle lurette. C’est comme cela la vie!

DSC_0295

Chez Germaine !

FIN ABRUPTE DE MON VOYAGE

8 juillet 2017   St-Godefroy

Chez mon fils Christian

33,3 km      Total: 448,3 km

Le lendemain de mon arrivée, j’ai des problème intestinaux qui m’oblige à mettre fin abruptement à mon voyage. Aussi, c’est en auto que je me rends jusqu’à chez mon ami Yvan à Maria où j’avais laissé mon auto.  C’est comme ça les voyages.  On ne peut prévoir ce qui peut arriver…. Il est certain qu’en voyage à l’étranger, j’aurais attendu et je serais reparti lorsque je me serais senti mieux. Mais là, ce n’était pas obligatoire étant donné le but de mon voyage soit d’éprouver mon équipement.

De plus, comme ce périple se voulait beaucoup plus une occasion pour me remettre en forme pour mon future voyage en Europe, c’est un moindre mal de ne pas avoir complété ce voyage en vélo.  J’ai quand même fait près de 450 km dont une bonne partie dans les pentes cotées « très difficiles ».  Ça va pour la remise en forme !

DSC_0302

Arrivée à St-Godefroy où demeure mon fils

À bientôt pour ma prochaine aventure qui débutera le 25 juillet 2017.

8 réflexions sur “Voyage en Gaspésie no 5

  1. Pingback: Voyage en Gaspésie no 5 | VéloAventures autour du monde avec Roland

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s