Voyage en Gaspésie no 5

Caraquet, le 24 juin 2017

Je me prépare à faire un petit tour de la Gaspésie.  « Petit » parce que je ne passe pas par Matane ou même Mont-Jolie qui se trouve à être vraiment le tour de la Gaspésie.   Dépars prévu le 27 juin et retour le 10-12  juillet 2017. Je pars en solitaire comme d’habitude en autonomie.  Je n’aurai que deux sacoches arrière avec ma tente à l’avant… 25 livres de moins.  j’enverrai quelquefois des articles pour vous tenir au courant.  Donc 633 kilomètres de prévu.  Cela va me préparer et me mettre en forme pour mon long voyage à travers l’Europe du 24 juillet au 13 novembre 2017.  On s’en reparlera….

Capture Carte Voyage en Gaspésie 2017.1

25 juin 2017

Bientôt un départ vers Maria pour aller chez mon copain Yvan Cyr

DSC_0154

Voilà mon équipement avant de partir je pars uniquement avec deux sacoches arrières et ma tente sur le support de vélo avant

27 juin 2017

La deuxième journée je me rends jusqu’au  « relais la cache » qui est à 70 kms de Maria.  Arrivé au site, je pensais pouvoir avoir de l’eau mais tout était fermé même que les bâtiments étaient en décrépitude. Je suis donc retourné un peu à l’arrière où j’avais vu une rivière  où j’ai pu prendre de l’eau pour pouvoir me laver et prendre mon souper et déjeuner le lendemain matin. Je me suis décidé de rester dans une des chambres de motel qui était encore ouvert. Il n’y avait pas de lit mais je me suis arrangé avec mon équipement de camping ce fut une bonne nuit.

DSC_0175

Ancien motel en décrépitude

 

 

DSC_0179

En fin de compte j’ai dû monter ma tente dans ce motel car les moustiques passaient par la porte qui avait un pouce de jeu dans le haut.

27 juin 2017

79,6 kms, généralement beau, direction du vent plus ou moins favorable, quelquefois dans le dos, quelquefois de côté, quelquefois de face c’est une vallée….

Au départ, je ne voulais faire que 50 km mais après avoir fait une montée de 17 km avec un dénivelé situé entre 5 et 12 %… arrivé en haut de la pente à 533 m je me décide de me rendre jusqu’à Sainte-Anne-des-Monts où je prends un camping l’Ancre jaune.

 

 

 

 

Un moment pour une pensée pour mon regretté frère Réal où j’ai un souvenir de lui bien précis lorsque je suis passé à cet endroit.

 

 

 En fin de compte, je décide de me rendre à Sainte-Anne-des-Monts. Ça descend, ça va bien pourquoi pas…

28 juin 2017

Le lendemain matin, il pleut. j’aurais quelques kilomètres à faire pour aller chez mon neveu Daniel à la Marthe.  Ses parents mon frère Marcel et ma belle-sœur Suzanne.  En fin de compte,  Suzanne vient me chercher au camping pour m’amener chez Daniel. Je suis bien content car il pleuvait et je commençais à avoir un peu mal à un genou que je voulais reposer une couple de jours après avoir fait les côtes de la veille. Merci Daniel pour ton hospitalité

 

 

Magnifique vue de chez Daniel

DSC_0194

Son atelier et futur logement

29 juin 2017

Journée de repos chez Daniel avec Marcel mon frère et ma belle-sœur Suzanne. Beau souvenir!

DSC_0199

Marcel mon frère et Daniel son fils et mon filleul et moi-même

30 juin 2017

72,5 km Vent de face du Nord Est froid. Ce fut une journée assez difficile mais je me suis rendu jusqu’à Madeleine centre au 133 route principale chez un ami d’il y a 50 ans soit Valmond Cotton.

J’ai traversé de magnifiques villages de la Gaspésie et je me suis arrêté à l’endroit où nous avions notre chalet d’été et où j’ai passé de bons moments avec mes parents. J’ai rencontré la propriétaire actuelle qui m’a permis de faire des photos autour du chalet.

 

 

1er juillet 2017

24,6 km. Vent de face et froid et à date ce fut la journée où il y a eu le plus de pentes abruptes.

Cependant, bonne nouvelle mon genou s’est amélioré. Je n’ai presque plus de douleur. Bon signe pour la poursuite de mon voyage.

Je me rends finalement à Grande-Vallée où je prends un camping pour la première journée.   J’avais réservé  pour aller au spectacle  de Patrice Michaud et de Vincent Vallières pour le lendemain  soit le 2  juillet.

DSC_0224

Grande-Vallée, 2 juillet 2017

Le 2 juillet je me promène à Grande-Vallée où je rencontre deux cyclistes. Un premier avec une remorque qui fait le tour de la Gaspésie et l’autre qui voyage avec un bagage qu’il a fait seulement quelques jours avant de partir….ah la jeunesse!

DSC_0227

Au matin au camping j’ai rencontré Vincent qui voyage avec une remorque. C’est un autre style pour voyager. Moi je préfère les sacoches mais il faut dire que je n’ai jamais essayé de rouler avec une remorque

DSC_0229

Un peu plus tard dans la journée j’ai rencontré un autre cycliste cyclo voyageur qui se nomme Joseph et qui est originaire de France.  Il s’est préparé à la dernière minute m’a-t-il dit quelques jours simplement. Il a acheté le tout et il est parti. Il voyage avec un sac à dos et ça né semble pas le déranger.  Sacré jeunesse!

DSC_0231

Voilà je suis au spectacle de Patrice Michaud et de Vincent Vallières.  Tous deux donnent un très bon show. J’ai apprécié ma soirée qui c’est d’ailleurs prolongée avec la générosité des artistes.

Pour le soir, j’ai réservé une chambre d’hôtel confortable où je pourrais mieux me préparer pour repartir demain.  Un peu de gâterie ça fait du bien…

3 juillet 2017

Le 3 juillet c’est un départ pour pour Gaspé. Je ne suis pas certain de pouvoir m’y rendre. Je sais qu’il y a de bonnes côtes et effectivement il y en a eu des côtes de 1km à 12-13 quelquefois 14 % où ce fut toute une journée. Pour terminer, j’ai essuyé un orage mais j’ai pu me mettre à l’abri dans un garage. Je suis reparti et quelques instants plus tard un autre violent orage. Alors que j’étais sur le bord du chemin pour me mettre des vêtements de pluie, arrive une camionnette avec un type qui me demande si je veux me mettre à l’abri dans son garage qui est tout près de où j’étais. J’accepte avec plaisir surtout que je n’aime pas beaucoup être mouillé. Cela contamine beaucoup toute la mécanique de mon vélo. Alors quand je peux l’éviter… j’évite.  Arrivé là-bas, il me demande si je veux une bière ou un thé ou un café.  Comment refuser. J’accepte la bière.  Un peu plus tard, il me demande si je veux souper avec eux. Ce n’est pas de refus: de la bonne morue comme j’aime tant.  Ensuite, il me propose, si je veux bien, de m’amener au camping une dizaine de kilomètres plus loin ou même placer ma tente sur son terrain. J’accepte la seconde proposition et je m’installe confortablement au bout du champ. Nous avons eu une bonne conversation pendant le souper. Ce fut très agréable. Et ce fut une bonne nuit. Le lendemain mes hôtes Marie-Paule et Michel Labrecque de Petit Cap (à la limite) me demande si je veux déjeuner. Pourquoi pas.  Après un bon déjeuner, je me prépare pour le départ. De plus, Marie-Paule m’a concocté un sirop contre la toux qui est très efficace pour moi . Donc, je lui demande sa recette: une bière, deux tasses de sucre, une cuillère à soupe d’essence de menthe poivrée. Après avoir mis dans une bouteille, conserver au frigo. C’est bon pour 6 mois voilà.  Alors un grand merci à mes hôtes Marie-Paule et Michel. Ce fut un plaisir d’être chez vous et merci pour votre belle hospitalité.

DSC_0246

Mes hôtes Marie-Paule et Michel Labrecque

DSC_0247

L’endroit où j’ai placé ma tente ⛺ pour la nuit dans le champ de Michel

DSC_0248

Votre beau petit village gaspésien  près de Rivière-aux-Renards.

 

DSC_0250

Il y avait tout que des pentes. J’ai atteints pour une deuxième fois un maximum de 77 km à l’heure.

4 Juillet 2017

46 km, Vent quelque peu favorable ensoleillé, beau temps pour rouler.

Je me suis aperçu ce matin que je m’étais brisé un plombage ou une dent. Aussi, je vais vers Gaspé pour aller voir un dentiste pour confirmer qu’est-ce qui est brisée. J’avais sous-estimé le temps car je pensais avoir seulement une côte à monter. Mais ce ne fut pas le cas. Après avoir monter la grosse grosse côte à 14 % de un kilomètre à Petit-Cap, je me suis payé une autre côte en partance  Rivière-aux-Renards qui était abrupte à 6 -7 pour cent mais qui était très longue une dizaine de kilomètres. Mais j’ai passé à travers. Arrivée à Gaspé je me présente au bureau du dentiste. On me met sur la liste d’attente.  J’ai en effet attendu… plus de 2h30 pour un examen qui a duré une minute. Sacré dentiste…. Je n’étais pas tellement heureux de cela car cela retardait beaucoup mon voyage, moi qui voulais m’approcher le plus possible de Percée pour arriver le lendemain.  Aussi, je suis reparti après avoir été chercher un repas pour le souper.  ils étaient 5- 6h au moins. Même à l’heure n’allait pas se terminer là. En cours de route, je fais une crevaison. Je répare ma crevaison. J’étais en face de quelqu’un qui m’a soufflé mon pneu à l’aide de son compresseur.  Je reconnais alors sa femme qui se trouve à être une sœur d’un de mes amis d’enfance de la famille Landry de Murdochville.  Imaginer le monde est petit.  Je repars mais après quelques kilomètres autre crevaison.  J’avais pourtant vérifier mon pneu qui avait conservé  dans la fente un morceau de vitre et qui a crevé à nouveau ma chambre à air.  Je l’enlève mais en replaçant ma roue, mon vélo tombe et J’endommage mon dérailleur arrière. Merde le malheur ne vient pas seul. Il est 19h30 et je dois me trouver un endroit pour camper ce que je fais non loin de là. j’appelle mon amie chez qui je devais aller soit Line Beaudin. Mais cette expérience de bris me seront utile pour l’organisation de mon grand voyage.  C’est parfait ainsi…

DSC_0251

Mon campement et mon vélo blessé 💔

 Le lendemain,  Line vient me chercher pour m’apporter à Gaspé pour réparer mon problème.  En voulant réparer mon derailleur,  le réparateur découvre que mon câble  de mon derailleur est pratiquement sectionnée au complet. Heureusement  qu’il a bien vu le tout est réparé. Merci Line!

Donc c’est réparé et je vais jusqu’à Percée avec elle. Je visite Percée et constate les dégâts de leur grosse tempête du printemps. C’est toute qu’un chantier…. mais ça devrait être beau très beau.  Le soir on me sert un beau homard de plus de 2 livres que je ne peux terminer mais c’est délicieux.

DSC_0255

Ma belle vue de chez Line à Percée

 

 

DSC_0259

On peut voir les dégâts qui sont survenus lors de la tempête de ce printemps et le chantier pour réparer le tout.

6 juillet 2017

Journée de repos chez Line et je prends le temps décrire dans ce blog et de le mettre à jour. Et j’apprends à travailler avec ce nouvel instrument ou médium.  Ça devrait aller pour mon voyage de juillet en Europe.

Encore un gros merci que de bons moments passés chez toi Line.

À la prochaine

7juillet 2016

72 kms Vent plus ou moins favorables quelquefois oui quelquefois non, ensoleillé au début jusqu’à 13h00 après déluge jusqu’à 16h30.

Malgré la pluie je décide de rouler quand même. Cela en même temps éprouve mon matériel nouveau dont j’aurais quelques correctifs à apporter. Mais dans l’ensemble cela a bien été. Je décide de me rendre jusqu’à Gascons même et  d’aller visiter mon lieu de naissance…un genre de pélérinage. Après, je me rends à la maison de oncle Albert. Mais il n’y a personne.  Aussi, je vais quelques maisons plus loin pour essayer de trouver Germaine une voisine et amie de la famille.  La maison de appartient maintenant à Hubert mon cousin.  Elle m’invite. quand même à coucher chez elle au lieu d’aller mettre ma tente dans la cour de Hubert. Nous avons une belle placotte tout en relatant de vieux souvenirs et des gens que j’ai brièvement connu. Elle m’informe beaucoup sur tout ce qui s’était passé.   Ce fut agréable!  Merci Germaine

DSC_0282

Ça tombait vraiment dru!

DSC_0286

J’éprouve mes nouveaux vêtements de pluie et toutes mes sacoches.

DSC_0280

Un bel abri qui m’a brièvement protéger de la pluie

 

DSC_0291

Le lieu de ma naissance et celui où j’ai vécu les trois ou quatre premières années de ma vie a bien changé la maison n’existe plus depuis belle lurette. C’est comme cela la vie!

DSC_0295

Chez Germaine !

FIN ABRUPTE DE MON VOYAGE

8 juillet 2017

Le lendemain de mon arrivée, j’ai eu des problème intestinaux qui m’ont obligés à terminer mon voyage en auto jusqu’à chez mon ami Yvan à Maria où j’avais laissé mon auto.  C’est comme ça les voyages.  On ne peut imaginer ce qui peut arriver….

Mais comme ce périple se voulait beaucoup plus une occasion pour me remettre en forme pour mon future voyage en Europe, c’est un moindre mal de ne pas avoir complété ce voyage en vélo.  J’ai quand même fait près de 500 kms dont une bonne partie dans les côtes cotées très difficiles.  Ça va pour la remise en forme !

DSC_0302

Arrivée à St-Godefroy où demeure mon fils

À bientôt pour ma prochaine aventure qui débutera le 25 juillet 2017.

 

Publicités

France 2016

Mise au point

N.B.

Les photos et vidéos manquant de ce voyage seront placés ultérieurement

À la recherche de mes origines

Je me nomme « Roland Besnier » et je suis né en Gaspésie au Québec.  J’habite à Caraquet dans la Péninsule acadienne au Nouveau-Brunswick qui est une province maritime située au sud-est du Canada.  Je suis présentement un jeune retraité de soixante et six ans.

En 2015, j’ai planifié de faire un voyage de deux à trois milles kilomètres en vélo en France pour l’automne 2016.  Afin de réaliser cette mission, je me suis fixé deux objectifs : Premièrement, rencontrer  tous mes homonymes de France soit ceux qui ont le même nom et le même prénom que moi et deuxièmement approfondir mes connaissances sur mes origines en France soit ma généalogie.

Ma quête des « Roland Besnier » de France

Il faut préciser que je suis un adepte du à vélo depuis plus d’une trente-cinq ans. Je m’adonne également au vélotourisme. J’ai plus d’une trentaine de voyages en vélo à mon actif. Cela m’a permis de visiter plusieurs beaux coins de pays. J’ai appris que lorsque l’on fait du vélo, il est préférable de se fixer un but ou un itinéraire… ce qui n’était pas évident en France vu la grande quantité de routes et de chemins. Comment choisir?
Par hasard, en naviguant sur Internet sur la famille « Besnier », j’ai découvert qu’il y avait une quinzaine de Roland Besnier en France alors que je suis le seul connu au Canada. C’est ainsi qu’il m’est venu à l’idée  de tenter de rejoindre tous mes homonymes de France. Dans mon concept, je leur rendais visite sans les aviser à l’avance de ma venue afin d’être certain d’avoir à me rendre dans leur bled. S’il m’avait refusé au téléphone, j’aurais été peu stimulé à visiter leur coin de pays.  Car ne l’oublions pas, j’allais en France surtout pour faire du vélo.

En fait, il existe onze Roland Besnier en France métropolitaine. La majorité des Roland Besnier habite dans le département Mayenne et dans le département Maine et Loire, mais on dénombre également quelques Roland Besnier dans le département Orne. Après les avoir localisés sur une carte de France, j’ai pu tracer mon itinéraire pour les rejoindre.

En tout, mon périple a duré trois mois. Dans mon concept de voyage, je suis en totale autonomie. Je suis équipé pour me  faire la bouffe et bivouaquer (camping) dans à peu près n’importe quelles conditions. Ce défi m’a permis de visiter des coins du pays, surtout la campagne que je n’aurais jamais visités autrement. J’ai rencontré douze « Roland Besnier » sur treize (si j’inclus celui décédé dont j’ai vu la tombe).  Ainsi, j’ai eu neuf rencontres que je qualifierai de « chaleureuses », une de «très froide », une de « fraîche » et une rencontre « mortuaire » (vu sa tombe).  Un seul m’a fait faux bond et je n’ai pu le rencontrer.

Cette quête m’aura permis de parcourir 2 050 kilomètres. J’ai roulé quarante jours (sur cinquante-deux) soit cent quarante heures de vélo.  Somme toute, un bilan statistique très positif.    Enfin, j’ai terminé mon périple de trois mille kilomètres de vélo en France d’une durée totale de trois mois en visitant la Corse qui m’a beaucoup impressionné par ses beaux paysages et son terrain accidenté.

Plusieurs des Roland Besnier que j’ai rencontrés se sont montrés intéressés à ce que l’on fasse éventuellement une rencontre des « Roland Besnier » de France dans la région d’Angers. Dossier à suivre…

JOURNAL DE MON VOYAGE EN FRANCE 2016

Cliquer sur les photos pour le commentaire

 

DSCN0260

Enfin prêt pour le départ pour l’aventure en sol français

Quel bel avion qu'était le concorde..dommage !

Quel bel avion qu’était le Concorde….Dommage qu’il n’est plus !

7. DSCN0262

Ce fut toute qu’une sinécure de sortir de l’aéroport.  Aucune indication de route, trafic intense, carrefour giratoire sans indications précises et j’en passe…

1a. Capture Aéroport C.D.Gaulle vers Rouens

De l’Aéroport Charles-de-Gaules jusqu’à Rouen (Grande échelle)

1b. Capture Aéroport C.D.Gaulle vers Rouens

De l’Aéroport Charles-de-Gaules jusqu’à Rouen (Petite échelle)

8. DSCN0264

Perdu dans la campagne Française sans cartes ni GPS avec personne à l’horizon

 

 

LES PHOTOS ET LES VIDÉOS SERONT AJOUTÉS AU TEXTE SUBSÉQUEMMENT.  

25 août 2016

Je ne les téléphone que la veille pour être certain d’avoir à me rendre dans leur bled. À date, j’en ai déjà rencontré un… mais ce n’est qu’un début. Ce défi me permet de visiter des coins de pays, de la campagne que je n’aurais jamais visité autrement. Ça demeure l’objectif ultime de mon périple soit de voyager en France dans l’arrière-pays.
Durant les 3 premières journées, il a plu et j’ai eu un vent de face.
Maintenant c’est la canicule. Avant-hier il a fait 37 degrés (70 kilomètres) et hier (un petit 45 kms) il a fait 38, 5 degrés. J’ai frôlé l’insolation. Il fait très très chaud ; ça devrait durer jusqu’à dimanche. Ça me fait presque m’ennuyer des 3 premières journées.
En date du 24 août
j’ai fait 301 kms:
J’ai de 75 à 80 livres (avec bouffe et eau) de bagages;
La canicule me ralenti;
Mais jusqu’à présent et malgré tout j’adore le voyage. Les gens rencontrés sont très gentils et me sont d’un bon support. Maintenant que c’est dit et expliquer, je vais vous en dire un peu plus sur les détails de mon périple la prochaine fois.
Roland

DSCN0317

4 nouvelles photos.

27 août ·2017

Bonjour à tous,
Il fait très très très chaud en ce moment en France
Des journées de 35 36 37 degrés.
Il est difficile de faire de longues journées… Ce n’est pas à Caraquet que l’on s’habitue à cela.
Je suis présentement à CONLIE dans le camping de la municipalité.
Résumé :
413 kilomètres en sol français
Pas d’incident
2 Roland Besnier sur 3
Le vélo 🚲 se porte bien
Les français sont très respectueux des cyclistes. Quand ils doublent, ils se déplacent sur l’autre voie à gauche. S’ils ne peuvent pas, ils attendent et roulent dernière le cycliste

Demain un autre Roland de prévu

/roland.besnier.7/posts/1001511876614810

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511299948201&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511299948201&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511663281498&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511663281498&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511776614820&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511776614820&set=pcb.1001511876614810&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1001511856614812&set=pcb.1001511876614810&type=3

nouvelles photos.

31 août ·

Suivi de voyage de Roland Besnier à France
Bonjour à tous,
La quête des Roland Besnier
La recherche du quatrième Roland Besnier n’était pas évidente mais m’a permis de faire de très belles rencontres et avoir de grandes surprises.
D’abord, lorsque je suis arrivé dans la municipalité d’Auvers le Hamon, j’ai rencontré un type qui connaissait le beau-frère de Roland Besnier. Je suis allé le rencontrer et j’ai très bien été reçu. Cependant, il m’a annoncé que Roland Besnier que je cherchais était décédé il y a moins d’un an et que sa femme avait suivi quelques mois plus tard. Il m’a alors indiqué où était sa tombe. Malheureusement, j’ai essayé de la trouver sans succès. J’ai alors décidé de partir pour la découverte du prochain Roland Besnier sans avoir vu la tombe. Au sortir de la ville, je m’informe à des gens qui passaient et je tombe par hasard sur un type dont Roland Besnier était son oncle par alliance. Il me fait visiter la ferme où a vécu Roland Besnier qui est à l’extérieur de la ville (photo jointe) dans sa Citroën Cx ou Ds très bien conservée. Et même qu’il n’amène voir la tombe de son oncle Roland Besnier (photos jointe). De plus, il m’invite à leur maison où je passe la soirée avec un bon souper bien arrosé d’un bon vin, le coucher et le déjeuner du lendemain avec des gens supers gentils. Bref, une très belle rencontre. Le lendemain, Patrick me donne un bon croissant au chocolat pour la route. Un grand merci à Patrick, et sa gentille conjointe Magalie et son père Maurice.
C’est justement ce que je souhaitais que mon concept me permet de réaliser soit de traverser les petits villages et de rencontrer les gens dans une forme d’intimité que j’aurais difficilement pu autrement. Je suis bien reçu.

NB: je commente les photos au bas de chacune

Roland

/roland.besnier.7/posts/1004703772962287

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703469628984&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703469628984&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703496295648&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703496295648&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703519628979&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703519628979&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703562962308&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703562962308&set=pcb.1004703772962287&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1004703622962302&set=pcb.1004703772962287&type=3

 

 

6 photos et une vidéo.

3 septembre ·

Bonjour à tous
Ces derniers temps, je ne vous ai pas donné de nouvelles car je me déplace beaucoup. J’arrive tard le soir, le temps de monter ma tente, de me laver, de manger… il est temps pour le dodo mais je vais prendre quelques minutes ce soir pour vous donner les dernières nouvelles

Ma quête des Roland Besnier:
Et si je me suis dirigé vers Bazouge des alleux afin de rencontrer un autre Roland Besnier. Il a été difficile à trouver car il ne se situait pas à la municipalité même mais à l’extérieur. Je suis donc arrivé chez lui et cogné à sa porte sans avertir toujours selon mon concept. Je me suis présenté à sa dame, il est venu se joindre à nous et après avoir prouvé que j’étais bien Roland Besnier passeport à l’appui, le sourire est revenu et j’ai très bien été reçu. J’ai pu passer quelques temps avec lui à parler de ce qu’il est exactement. Ainsi, il a été une bonne partie de sa vie agriculteur; il y avait un troupeau de vaches pour le lait et pour la viande. Il est maintenant à la retraite. Ils ont tellement bien reçu qu’ils m’ont invité sa femme et lui à souper et aussi à coucher. Je Ils ont invité des amis et nous avons fait une bonne soirée de placote avec un bon souper préparé par Madame Odette
Merci Roland Besnier de La Bazouge des Alleux et sa dame Odette.
Je vais d’ailleurs garder contact avec eux et je vais les tenir au courant du développement de
mes futures rencontres.

Après cette très belle rencontre je me suis dirigé vers le nord soit à Dol-de-Bretagne pour rencontrer un autre Roland Besnier.

/roland.besnier.7/posts/1007448686021129

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007446952687969&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007446952687969&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007446979354633&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007446979354633&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007447082687956&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007447082687956&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007447119354619&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007447119354619&set=pcb.1007448686021129&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1007447162687948&set=pcb.1007448686021129&type=3+3

6 nouvelles photos.

 

6 septembre ·

Bonjour à tous
La quête des Roland Besnier suivi
Ainsi après avoir rencontré Roland Besnier de Bazouge les alleux et avoir bien été reçu, je me suis dirigé vers le nord tout près du Mont Saint-Michel à Dole de Bretagne. Vous pouvez voir sur Google Maps où est-ce que c’est exactement. Donc, je me suis rendu dans l’endroit indiqué là où il était supposé vivre mais il n’était plus là ; il avait déménagé. Une recherche auprès des voisins et j’ai su qu’il travaillait en ville et qu’il était bijoutier à Dol de Bretagne. Alors, je me suis rendu directement à sa bijouterie pour le rencontrer (voir photos).
Somme toute, il m’a reçu avec courtoisie comme un vendeur. Il faut dire qu’il avait des clients qui rentraient et sortaient. Donc, c’était difficile de créer une atmosphère. Il m’a reçu convenablement et je suis satisfait. Je n’en demande pas plus de ces rencontres impromptues.
Roland

/roland.besnier.7/posts/1009791545786843

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791199120211&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791199120211&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791222453542&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791222453542&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791292453535&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791292453535&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791335786864&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791335786864&set=pcb.1009791545786843&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1009791395786858&set=pcb.1009791545786843&type=3+2

Top of Form 1

 

 

 

ajouté 8 nouvelles photos.

 

11 septembre  2016

Bonjour à tous

Après un certain temps où je n’ai pas eu le temps suffisant pour vous donner des nouvelles je vais prendre quelques minutes pour le faire.

Mes journées sont assez bien remplies. Je roule souvent jusqu’à 18 h, le temps de me trouver un endroit de mettre ma tente, de la monter et de préparer ma couche et il est déjà 7h30 à 8h00. Je me fais à souper, lave la vaisselle, prépare le déjeuner du lendemain et il est déjà 10h30 le soir et je n’ai pas l’énergie pour prendre le temps de faire mon « reportage ».

Aujourd’hui je suis au repos et j’en profite pour le faire :

LA QUÊTE DES ROLAND BESNIER

Ainsi après avoir rencontré le Roland Besnier bijoutier à Dol-de-Bretagne, je me dirige vers le prochain qui se situe plus au sud à environ 170 kms soit à Theix.

Arrivé à Theix, je me dirige vers la maison où il est censé habiter, mais je n’ai pas l’adresse exacte. J’ai uniquement la rue. Je décide donc d’aller sonner à une maison pour savoir s’ils connaissent Roland Besnier. Surprise en regardant la plaque à l’entrée (que vous voyez sur la photo) je vois Roland Besnier. Imaginez, je suis tombé directe sur la bonne….. Mais 2 gros chiens 🐶 montent la garde (photo). Ils n’ont pas l’air trop féroce. J’entre dans la cour pour aller sonner à la porte. Les chiens me suivre plus préoccuper par le sel sur mes jambes qu’à la protection de la propriété… Oufff!!

 

Mais à l’arrivée il n’y a personne. Je vais revenir. Je regarde alors à l’endroit sur mon GPS où je suis censé aller dormir ce soir soit un gîte de « Warm shower ». Autre surprise, je ne suis qu’à 225 mètres de la maison de Roland….. Imaginez!

Vers 19h30 je vais voir le Roland Besnier à pied. Lorsqu’il me voit et que je lui explique pourquoi je suis là. Tout de suite, il m’invite chez lui avec le sourire. Je sens qu’il il est vraiment heureux de me voir. Il me traite comme un bon vieil ami que l’on n’a pas vu depuis longtemps ; il me traite aux petits soins, il m’offre un ou plutôt deux drinks. J’aurais pu passer toute la soirée avec lui, sa dame et leur fils et sûrement plus. À la fin, il me reconduit. Bienheureux de cette rencontre. Il est vraiment très intéressé pour la suite des événements. Si je me souviens bien il était peintre en bâtiment. Il a dans la jeune cinquantaine. J’ai été chanceux.  Car l’an dernier,  il a été très malade. Il n’aurait pas été disponible. Là, il va mieux. Bien content que ça soit passé ainsi

 

Donc, excellente rencontre des Roland Besnier, Ca fait du bien… Après, je vais passer ma soirée chez mes hôtes la famille Danielo qui a été très gentil à mon égard. Merci à Florian pour le programme informatique pour me diriger….

 

Dans une prochaine communication, je me propose de vous faire une sorte de bilan de mes 3 premières semaines et certains détails sur mon voyage.

Roland

Roland

/roland.besnier.7/posts/1013699465396051

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699078729423&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699078729423&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699132062751&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699132062751&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699208729410&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699208729410&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699248729406&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699248729406&set=pcb.1013699465396051&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1013699288729402&set=pcb.1013699465396051&type=3+4

Top of Form 1

Bottom of Form 1

11 septembre ·

3e reportage
BILAN APRÈS 3 SEMAINES DE VOYAGE
Bon et bien après trois semaines et même plus il est temps de faire un bilan statistiques de mon voyage à date. C’est Siméon qui va être content…..

Je suis partie depuis 24 jours et j’ai roulé 20 jours. J’ai pris deux jours au début pour régler mes affaires.

À date, j’ai cumulé 1042 kilomètres en sol français.

Donc une faible moyenne de 52,1 km par jour…. je n’étais pas habitué à cela. Jamais je n’aurais pensé que la France était aussi vallonnée. Depuis le début, ce n’est que montées et descentes. Cependant la majorité des pentes à date se situe entre 5 et 8 degrés, ce qui est OK.
J’ai eu 2 pentes de 15 degrés… Heureusement courtes. J’ai eu environ 7 jours où les températures étaient entre 35 et 38 degrés mais que 2-3 journées où il a plu. Très chanceux de ce côté-là. Je n’ai pas encore vraiment roulé sous la pluie. Environ 18 journées de vent de face où non favorable.

Je roule environ 4 heures par jour mais je suis environ 6 à 7 heures sur la route.

Ma vitesse moyenne est d’environ 15 km à l’heure et se situe entre 14 et 17. Ce n’est vraiment pas rapide. J’ai beaucoup roulé sur un terrain accidenté, des petits chemins de terre très tourmentés. De plus, lorsque l’on traverse les villes, nous devons arrêter très très souvent ou diminuer fortement de vitesse et même marcher. Plus les arrêts fréquents pour la prise de photos. Bref, il faut être conscient ou humble sur sa vitesse et sur sa moyenne.
Je dis cela parce que lorsque l’on planifie un voyage de ce type, il y a ces paramètres-là dont il faut tenir compte….dont le poids des bagages de 70 à 75 livres surtout dans les côtes. Moi j’avais planifié 70 kms par jour et 2 congés par semaine. De ce côté-là, je me reprends…

COUCHER
Hôtel: 2
Camping privé mais surtout municipal: 8
Bivouac camping (un peu partout): 5
Warmshower: 4
Chez l’habitant: 3
Auberge de jeunessel (pour les vieux): 2

Ma quête des Roland Besnier
Roland Besnier rencontrés: 8 incluant celui qui est décédé (vu sa tombe)
Il m’en reste 5 à rencontrer + une visite à un cimetière (décédé le 23 juin de cette année).
Pour le prochain Roland le plus éloigné je devrais faire plus de 7 à 800 kms.

À date aucun accident
Passer près de 4 chutes évitées de justesse
Aucune crevaison
Un petit bris; une visse de disparue sur mon porte bagages arrière mais facilement réparée.

Et surtout des dizaines et des dizaines de belles rencontres

Salut, Roland

6 photos et une vidéo.

14 septembre ·

Bonjour à tous
La quête des Roland Besnier suivi

Le prochain Roland Besnier se situait à Montjean-sur-Loire. Comme à mon habitude dans la plupart des cas je suis arrivé de façon impromptue sans avertir. Pour le joindre, j’ai dû me payer une des deux pentes à 15 % de mon voyage Encore La dame du GPS qui m’a donné un peu de misère. J’aurais pu passer ailleurs avec une pente beaucoup moins abrupte. Néanmoins, le résultat en valait la peine. Lorsque je suis arrivé et que je me suis présenté, on m’a tout de suite dit d’entrer, on m’a offert une bière froide (après la pente que je venais de monter et les efforts déployés cette bière n’était pas de refus), On a commencé à communiquer ensemble. Je dirais que sa dame était plus expressive, extravertie que Roland pour manifester la joie de me rencontrer. Cependant Roland a été bien correct et j’ai beaucoup apprécié nos échanges. Autre chance que j’ai vraiment eu c’est que Roland Besnier et sa dame partaient pour leurs vacances annuelles le lendemain matin. Si j’étais arrivé le lendemain, je l’aurais complètement loupé. Quelle chance j’ai eu. Si vous vous souvenez bien ce fut la même chose avec les Roland Besnier qui demeurait à Rouen. Je tombe pile.
Roland Besnier est aussi à la retraite et il a comme hobby la collection de stylos publicitaires. Si je me souviens bien, il en a plus d’une dizaine de mille sinon douze milles. Il m’en a même donné un avec Roland Besnier écrit dessus… ce sera un bon souvenir. Sa femme a même voulu me faire la bise avant que je parte… vraiment gentille.

Salut

/roland.besnier.7/posts/1016295468469784

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293891803275&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293891803275&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293931803271&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293931803271&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293951803269&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016293951803269&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016294005136597&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016294005136597&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016294091803255&set=pcb.1016295468469784&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1016294091803255&set=pcb.1016295468469784&type=3

9 photos et 5 vidéos.

20 septembre ·

Compte rendu de voyage en France un vélo:

Je me suis accordé une petite halte à Angers pour refaire mes forces et pour faire certaines recherches généalogiques, car mon grand-père venait de la région de Angers et il a vécu à Pont-de-Cé. Je suis demeuré chez un groupe de jeunes travailleurs et étudiants très sympa.

Merci les colocs pour votre bel accueil.

Aussi là-bas, j’ai rencontré toute la famille c’est-à-dire mes deux frères, ma sœur ainsi que ma belle-sœur qui étaient venus tous pour l’occasion. Ce fut une belle rencontre qui a duré environ 2 jours. Nous en avons profité pour visiter Angers et son château ainsi que la carrière à Trélazé où mon grand-père a dû travailler avant l’année 1900.
Donc ce fut une belle rencontre familiale et très enrichissante. J’ai approfondi ma généalogie avec l’aide d’une dame qui travaillait à l’Association de généalogie de la région. Elle a été d’une grande aide. Merci Odile pour tout ton beau travail de recherche.

Roland

/roland.besnier.7/posts/1020826548016676

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822274683770&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822274683770&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822318017099&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822318017099&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822341350430&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822341350430&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822371350427&set=pcb.1020826548016676&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020822371350427&set=pcb.1020826548016676&type=3/roland.besnier.7/videos/pcb.1020826548016676/1020822631350401/?type=3/roland.besnier.7/videos/pcb.1020826548016676/1020822631350401/?type=3

9 nouvelles photos.

20 septembre ·

Bonjour à tous
La quête des Roland des Roland Besnier suivi:
Donc après avoir quitté ma famille le matin, je me dirige vers le prochain Roland Besnier qui est situé à Craon. Le trafic est quelquefois très intense mais il faut faire avec. Au moins j’ai la température qui n’est pas défavorable. Cependant, parce que j’avais parti un peu tard le matin, je me suis retrouvé à 18h30 et j’avais encore une vingtaine de kilomètres à faire. Je devais me trouver un endroit pour me nicher pour la nuit. Arrivé à une petite ville très jolie qui se nomme l’Hôtellerie de Flée, je demande à 4 marcheurs s’il y avait un camping pas loin ou un endroit où je pourrais mettre à tente. Il me dit alors: j’ai un endroit, tu peux venir chez moi et qui plus est j’ai déjà la tente de monter. Quelle invitation je ne peux refuser. Je vais donc à sa maison il y a 2 invités cette soirée-là. Ils me reçoivent très bien et nous avons une bonne bouffe ; ce fut une belle soirée. Merci Frédéric et Lydie mes hôtes ainsi que les invités Isabelle et Jean-Michel qui viennent de la région de Nantes.
Que de beaux souvenirs avec vous quatre.
Le lendemain, direction Craon pour le prochain Roland Besnier après cette belle petite halte.

C’est aussi et surtout pour des occasions comme celle-là que je voyage de la façon dont je le fais. Ça me permet d’entrer dans l’intimité des gens dont c’est un plaisir de découvrir. De telles invitations, c’est un cadeau!!!

Roland

/roland.besnier.7/posts/1020847741347890

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847438014587&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847438014587&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847468014584&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847468014584&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847504681247&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847504681247&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847548014576&set=pcb.1020847741347890&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1020847548014576&set=pcb.1020847741347890&type=3

 

 

8 photos et une vidéo.

23 septembre ·

Bonjour à tous
La quête des Roland Besnier rencontre (suivi)
Je suis donc a une vingtaine de kilomètres de Craon où se situe le prochain Roland Besnier. Nous sommes le 18 septembre 2016 dimanche. J’arrive comme à l’habitude sans prévenir à l’avance, je sonne à la porte, une dame vient me répondre. Je me présente et je demande à voir Roland Besnier. Il est occupé mais j’explique à la dame qui je suis alors tout change. Un peu plus tard,  il arrive il était au barbecue. Je tombe imaginer… sur une fête familiale Roland et sa conjointe sont arrivés de vacances seulement le vendredi soir une journée avant. Ainsi, si j’étais arrivé la semaine d’avant je ne l’aurais pas vu. Ils me reçoivent TOUS très bien et ils m’invitent même à partager leur repas en famille. Par conséquent, je rencontre tous les enfants de Roland avec leurs conjoint-conjointe et avec tous les enfants. Nous partageons une bonne bouffe, c’est très agréable. On échange, il fait son petit topo solo. Je me sens presque de la famille. Tout est bien, c’est un succès sur toute la ligne pour cette rencontre de Roland Besnier. Il a 63 ans, sa conjointe s’appelle Annick. Merci à tous. Ses enfants Stéphane, Nicolas et Amandine. Quelle belle atmosphère familiale!
Maintenant c’est le temps de partir pour aller rencontrer le prochain Roland Besnier qui n’est pas très loin soit à moins de 20 km à Saint-Sulpice; et même Stéphane me donne un contact d’un de ses amis qui demeure à Saint-Sulpice. Donc, je n’ai pas de problème pour ce soir…

/roland.besnier.7/posts/1023072964458701

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072117792119&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072117792119&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072137792117&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072137792117&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072161125448&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072161125448&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072191125445&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072191125445&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072224458775&set=pcb.1023072964458701&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1023072224458775&set=pcb.1023072964458701&type=3

Top of Form 1

13 photos et 2 vidéos.

28 septembre ·

Suivi des Roland Besnier, Roland Besnier de Saint-Sulpice

Après avoir quitté Roland Besnier et sa charmante famille, je me dirige vers mon prochain Roland Besnier qui est à une vingtaine de kilomètres à Saint-Sulpice avec un peu de vin dans les jambes. Chemin faisant, je rencontre un type dans le village avant Saint-Sulpice chanceux, ce type vient de Saint-Sulpice. Il m’indique que Roland Besnier n’est plus à la ferme et que c’est son fils Jacques qui a pris la relève de son père à la ferme avec sa conjointe.
Il m’indique comment me rendre. Sur ce, je me dirige suivant les conseils vers la ferme de Roland Besnier. Arrivé dans le coin, je n’avais pas l’adresse exacte. Je cogne à une maison. Mais malgré les trois voitures devant et il n’y a aucune réponse. Je vais donc à la suivante. Je vois une femme qui travaille à la ferme et lui demande si elle connaît la ferme de Roland Besnier. Elle m’indique que je suis chez Jacques son fils. Je suis tombé pile sur la maison. Fait cocasse et petite coïncidence. Le contact que le fils de Roland, Stéphane m’avait donné se trouve à être le voisin chez qui j’avais sonné sans résultat soit le voisin de Jacques. Imaginez la coïncidence. Ainsi Stéphane le fils de Roland ne savait pas qu’il y avait un Roland Besnier qui habitait voisin de son ami à Saint-Sulpice.
Donc, après avoir rencontré Jacques, nous avons décidé d’aller rencontrer Roland qui était dans le bourg de Saint-Sulpice. Arrivée sur les lieux, il faisait noir déjà; je rencontre un sympathique vraiment sympathique monsieur je dis monsieur parce qu’il a 83 ans. Il est vraiment intéressant à parler. Il a l’esprit vif. J’ai donc un excellent contact avec lui et sa gentille dame et nous passons un bon moment ensemble. Après, je quitte pour aller coucher sur l’invitation de Jacques et de sa dame à leur maison. Après une bonne nuit, je décide de retourner voir le sympathique Roland Besnier car je n’avais pas pu prendre de photos de mon arrivée en vélo (il faisait noir)….. ce qui fait partie de mon concept. J’y retourne seul et je passe encore de très bons moments avec Roland et sa conjointe
J’ai vraiment apprécié cette rencontre. À la fin, il me reconduit jusqu’au chemin pour retourner vers Angers. Merci à toute la famille dont son fils Jacques et sa gentille conjointe et à Solange Besnier.
Ils ont eu 6 enfants. La petite vidéo parle par lui-même.

.

/roland.besnier.7/posts/1027321557367175

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315234034474&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315234034474&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315274034470&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315274034470&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315397367791&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315397367791&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315447367786&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315447367786&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315474034450&set=pcb.1027321557367175&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1027315474034450&set=pcb.1027321557367175&type=3

13 photos et une vidéo.

5 octobre ·

Suivi de la quête des Roland Besnier de France:

Note: je remarque que mon texte est long peut-être trop… mais je me dis que vous n’êtes pas obligé de tout le lire.

Je ne vous ai pas oublié mais ces derniers temps, j’ai beaucoup roulé. En effet, j’ai roulé les 18 jours sur les 19 derniers. Je veux me rapprocher le plus rapidement possible de la chaleur car présentement la nuit commence à être froide lorsque je fais du camping. Il est arrivé que le thermomètre descende à 5 … ce qui est limite pour mon équipement actuel. De plus les journées raccourcissent très rapidement ce qui limite beaucoup mon temps pour faire du vélo. Aussi, je dois rouler… rouler pour descendre dans le sud, genre Côte d’Azur, le plus rapidement possible. Mais je pense souvent à vous tous. J’ai décidé de m’arrêter une journée pour mettre à jour mon compte Facebook et vous communiquez les derniers développements. Nous sommes le 5 octobre et je suis à Cahors présentement.

Donc mise à jour du Roland Besnier de Tiercé:
J’appellerai la démarche que j’ai fait avec ce Roland Besnier: “Avoir trop d’informations peut-être contre-productif”

Nous sommes mardi le 20 septembre

D’abord petite précision pour bien vous situer : le Roland Besnier de Tiercé c’est-à-dire celui de dont je vous parle est le fils de celui qui demeurait à Auvers le Hamon et qui était décédé l’automne dernier. Vous vous souvenez celui dont j’avais visité sa tombe. Ainsi, il avait donné le même nom que lui à son fils. Vous vous souvenez aussi que j’avais rencontré quelqu’un de la famille soit Patrick Cantin avec qui j’avais eu un excellent contact et que j’avais demeuré chez lui une soirée. Ce dernier m’avait dit qu’il informera Roland Besnier de Tiercé de ma visite. Pourtant, j’ai essayé de l’appeler à maintes reprises sans succès. Je suis toujours soit tombé sur un répondeur soit que la ligne était occupée soit que je suis “tombé” sur sa femme mais jamais sur lui-même. Je ne lui ai donc jamais parlé. Sa femme m’avait dit dans une conversation qu’il était très occupé et que je ne pouvais pas le rencontrer avant la semaine suivante. Je j’ai compris parce qu’il organisait un méchoui pour toute la famille à Auvers le Hamon à la maison de son père. Aussi, j’ai modifié tout mon itinéraire en conséquence. J’ai donc commencé par celui de Craon et ensuite celui de Saint-Sulpice pour terminer avec lui. Ça m’obligeait à repasser par la ville d’Angers mais pour réaliser ma mission, j’étais prêt à le faire. Lorsque je suis arrivé, j’ai essayé de le joindre mais sans succès. Je suis encore tombé sur sa dame car il était au volant. La conversation était difficile et parce que la ligne était mauvaise et elle a décidé de mettre fin à la conversation. Aussi comme j’étais déjà arrivé à Tiercé, j’ai décidé de remettre au lendemain ma visite. Au matin suivant, je suis parti à la recherche de la maison de Roland Besnier de Tiercé. Son adresse n’était pas vraiment bien définie. La madame du GPS avait de la difficulté à le trouver. Alors, je suis arrêté à la mairie de Tiercé; j’ai rencontré quelqu’un (un ami) qui le connaissait bien et qui m’a indiquée exactement où il demeurait. Il m’a d’ailleurs dit de lui soit Roland Besnier qu’il était un type très nerveux et bien « spécial ». C’était la deuxième personne qui me faisait ce commentaire à son égard… bizarre. Ça promettait!
C’était un vrai labyrinthe pour me rendre chez lui. Je me suis perdu pendant 1h et plus jusqu’à ce que j’aille une bonne information de quelqu’un. Je me suis alors pointé chez lui…. personne et j’ai décidé d’attendre 1h à 1h15 mais sans plus de résultat. Peut-être s’était-il absenté seulement pour quelques instants. J’ai essayé à plusieurs reprises lorsque j’étais chez lui de le joindre au téléphone mais la ligne coupait constamment.
Alors, c’était assez de démarches. J’ai décidé de mettre fin à cette quête. Nous n’étions pas pour nous rencontrer et il n’était pas vraiment intéressé à ce que l’on se rencontre c’est mon feeling…mon opinion. Vous comprendrez que j’ai insisté parce que jusqu’à présent c’était le seul que je n’avais pas vu.
Aussi j’ai communiqué avec Patrick qui m’a informé que son père lui m’aurait rencontré sans problème. Ça me suffit.

Mais comme vous pouvez vous en rendre compte, un échec ça fait beaucoup plus de texte qu’une réussite…. Aussi:
“Avoir trop d’informations peut-être contre-productif”.
Roland

Lire la suite

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323793433618&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323793433618&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323810100283&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323810100283&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323833433614&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323833433614&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323883433609&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323883433609&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323906766940&set=pcb.1033325850100079&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1033323906766940&set=pcb.1033325850100079&type=3

https://www.facebook.com/roland.besnier.7?fref=nf

11 octobre ·

BILAN
Bilan en date du 30 septembre soit un mois et demi après mon départ et suivant celle que j’avais faite après trois semaines de voyage. Cependant, ces statistiques comprennent tout depuis le début et non depuis la troisième semaine:

STATISTIQUES :
1736 kilomètres de rouler en France en date du 30 septembre
J’ai atteint mon 120 000 kms (je vous l’avais déjà dit… mais c’est un bilan)
J’ai atteint le 27 septembre mon 25 000 kms à vie de voyage en vélo 🚲
J’ai roulé 33 jours sur 44
ma moyenne c’est maintenu aux environs de 52 kilomètres par jour roulé
J’ai augmenté ma moyenne à 16-17 à l’heure
Arrêt de près d’une semaine à Angers pour ma recherche généalogique

MA QUÊTE DES ROLAND BESNIER:
j’ai rencontré personnellement 9 Roland Besnier sur 11 et 10 si j’ai inclus celui que je suis allé voir au cimetière.
En date du 30 septembre il me restait un Roland Besnier à rencontrer soit celui de Montpezat De Quercy.
VOIR LE PETIT VIDÉO sur mon périple.

J’ai perdu 1 de mes deux odomètres qui ne fonctionnait plus d’ailleurs

HÉBERGEMENT :
Hôtel = 4 incluant 2 gîtes avec ma famille
Camping surtout municipal= 10
Bivouac (camping n’importe où) = 8
Warmshower= 5
Chez l’habitant= 13 (par références ou chez les Roland ou au hasard de la route)
Auberge de jeunesse = 2
Hôpital des pèlerins de Compostelle = 1

SANTÉ :
A date, je vais très très bien. Je n’ai aucun problème de santé même si j’avais emporté un tas de pilules au cas où, je n’ai pas encore eu à en prendre une seule depuis le début. Je touche du bois.. La seule chose que j’ai utilisée est un baume pour mettre sur mon postérieur pour éviter les irritations.
j’ai également mis un peu de baume sur mes genoux à 3 reprises parce que je sentais un peu d’inconfort dans les super montés en fin de journée (chaud dans les montés et froid dans les descentes. C’est tout.

Autrement impeccable au niveau de la santé. Si je me fais écraser par un camion durant ce voyage, on pourra dire de moi que je suis mort en santé….
Blague à part, j’ai toujours pensé que le vélo c’est la santé !
À bientôt
Roland

https://www.facebook.com/roland.besnier.7/posts/1038391402926857?pnref=story

Bonjour
SUITE DU BILAN
Accident: Chute
J’avais oublié hier de vous parler dans mon bilan santé d’un accident que j’ai eu il y a trois semaines :
Je dois déclarer une chute. Et oui, je suis tombé…… mais pas en vélo. J’étais avec ma famille à Angers. Je suis sorti de l’auto pour demander une information à l’Office du tourisme, il pleuvait et le plancher était mouillé. Les deux pieds ont glissé et je suis tombé sur la hanche et sur le coude sur le dur plancher en carrelage. Résultat : Belle petite contusion à la hanche mais c’est tout. Oufff!
Anecdote :
Ma conjointe me demande souvent d’aller marcher avec elle. Elle doit insister parce que je n’aime pas beaucoup marcher. Avec cette chute cela prouve bien que marcher est TRÈS DANGEREUX et c’est pour cela que j’hésite à marcher. La preuve en est.
On me dit de mauvaise foi lorsque je raconte cela… Bizarre 😎🤔
Roland

13 nouvelles photos.

13 octobre ·

Bonjour
Je vais vous raconter une histoire.
C’est un peu long comme à mon habitude. Je sais, je sais c’est pas Facebook… Aussi ceux et celles que ça n’intéresse pas vraiment, vous n’êtes pas obligés de la lire. C’est un événement qui m’est arrivé et que je veux partager avec ceux et celles qui ont du temps à perdre.. pardon à consacrer… genre les retraités 😏

Voici un fait cocasse survenu à Rochefort qui a débuté de façon bizarre mais qui s’est terminé très bien. J’appellerai cela: “l’erreur peut être payant”. Payant est ici pris au sens figuré et non au sens propre, vous l’aurez compris et comme quoi le hasard fait quelquefois bien les choses….
HISTOIRE (24 septembre 2016)
Alors que je m’approche de la ville de Rochefort, je décide de m’informer auprès d’un couple qui travaille dans un bar dans une ville avant Rochefort pour savoir s’il y a un camping dans la ville de Rochefort. La dame me dit qu’il y a effectivement un camping au centre-ville et malgré les doutes de son copain affirme très très sûre d’elle-même qu’il y a un camping au centre-ville de Rochefort. Ainsi, confiant de cette information, je me dirige vers le centre-ville de Rochefort. J’avais 80 kilomètres de fait cette journée-là et j’avais très hâte d’arriver à un camping. Cependant après un certain temps, je ne voyais plus d’indication “centre-ville”. Alors, je décide de m’informer auprès d’un cycliste relativement âgé, genre mon âge, qui venait dans ma direction. Je lui demande si c’est bien le bon chemin pour me rendre au centre-ville au camping. C’est alors qu’il me dit: Écoute il n’y a pas de camping au centre-ville. Alors, je le mets en doute car mon information semblait vraiment sûre.
Il me dit alors écoute: ça fait 40 ans que je vis ici je devrais le savoir. J’étais renversé. Comment avait-elle pu se tromper de la sorte… me tromper de la sorte. Il me suggère alors de le suivre jusqu’à chez lui où il me fera un dessin pour m’indiquer où il y a un camping et qui se trouve à 3-4 km de chez lui. Arrivé chez lui, il dit à sa femme qu’il m’a rencontré et que je cherchais un camping au centre-ville qui n’existe pas. C’est alors que sa femme lui dit: Mais écoute Jean-Marc, il y a bel et bien un camping au centre-ville. Jean-Marc se rappelle soudain qu’il y a bel et bien un camping. Alors comme pour se faire pardonner de m’avoir induit en erreur et fait faire quelques kilomètres inutilement, il me dit qu’il va lui-même m’amener au camping du centre-ville avec son vélo … ce qu’il fait. Arrivée au camping, il me redit qu’il a fait une erreur et m’invite à venir dîner le lendemain midi avec lui et ma femme. “Je vais venir te chercher au camping à midi”. Même si je lui dis que ce n’est pas grave et qu’il n’est pas obligé, il insiste. Comment refuser une telle offre.
Donc, je couche au camping et le lendemain il vient me chercher tel que prévu à midi. Nous nous rendons chez lui et dînons ensemble avec un très bon repas qui a même duré jusqu’à 16h dans l’après-midi. À la fin de l’après-midi, il me dit: On t’invite à venir coucher ici ce soir. On ira chercher ton vélo et tes bagages au camping et après on ira visiter un coin de la région. Comment refuser une si belle offre. Ils sont si sympathiques et si affables….
C’est donc tous ensemble que nous allons visiter le fort de Brouage d’où est parti Champlain pour Québec. Après, ils m’ont même amené voir le bateau sur lequel les deux font du bénévolat soit une réplique du bateau de Lafayette. J’étais le seul visiteur avec eux. Ils avaient un code pour pouvoir entrer sur le site. Ainsi, j’ai vu le bateau de nuit. C’était magnifique! Après, ils m’ont emmené visiter un bâtiment qui servait à l’époque à faire les câbles pour les bateaux. Si cela n’était pas arrivé, jamais je n’aurais visité tout cela car je prévoyais repartir le lendemain pour une autre destination. Quelle belle soirée nous avons passée… Arrivé à la maison, sa conjointe me concocte une omelette avec une soupe avec des cous confis de canard. Délicieux avec une bonne bouteille de vin. Quoi demander de mieux.

Merci Jean-Marc et Martine pour la belle journée et les belles visites que vous m’avez fait faire. Je suis, somme toute, heureux que Jean-Marc se soit trompé. Jamais… jamais ça ne serait arrivé s’il n’avait pas fait cette erreur. Vous comprendrez que pour moi son erreur aura été une bonne chose. Et je vous ai bien connu…
Mes salutations,
Roland.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296372736360&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296372736360&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296429403021&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296429403021&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296476069683&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296476069683&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296549403009&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296549403009&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296599403004&set=pcb.1040296992736298&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1040296599403004&set=pcb.1040296992736298&type=3

photos et une vidéo.

15 octobre ·

Suivi de ma quête des Roland Besnier de France

Bonjour je suis maintenant à mon avant-dernier Roland Besnier à vous présenter.

Nous sommes mercredi le 28 septembre 2016. Pour bien comprendre la situation, je vais encore une fois vous partagez quelques événements reliés à cette rencontre.

D’abord, il faut savoir que Breuillet est situé à quelques kilomètres de Marennes qui, je vous le rappelle est jumelée à Caraquet au Nouveau-Brunswick. Aussi, avant d’aller voir le Roland Besnier, je suis arrêté à Marennes pour rencontrer les gens à la mairie. J’ai un effet rencontré Monsieur le Maire qui a été très réceptif à mon égard et même très intéressé par mon histoire de quête. La suite des événements dépend en partie de de cette rencontre. Il m’a dit que ce serait intéressant de partager mon histoire des Roland Besnier avec le journal régional. De ce fait, il a téléphoné à un journaliste avec qui j’ai été mis en contact.
Nous avons convenu le journaliste Ronan Le Goaster et moi d’aller rencontrer le prochain Roland Besnier de Breuillet ensemble. J’ai échafaudé un scénario pour être bien certain que le Roland Besnier serait présent le lendemain et que l’on puisse se rencontrer… J’ai demandé au journaliste de téléphoner à Roland Besnier et d’inventer une histoire pour pouvoir le rencontrer le lendemain en lui disant qu’il allait aussi lui présenter quelqu’un de particulier. Ainsi le rendez-vous a été fixé à 12h30 le lendemain.
Je me présente tel que convenu à la résidence et je rencontre le journaliste avant d’aller rencontrer le Roland Besnier. Il me précède et dit que je suis la personne qu’il voulait lui présenter. Je me présente passeport à l’appui. L’effet est presque immédiat. Roland nous invite tous les deux à entrer dans sa maison, nous présente à son épouse Véronique et nous offre même l’apéritif et vous verrez lequel… Déjà le courant passe entre nous. Nous échangeons et le journaliste prend des photos et des notes. Il n’a pas à nous questionner nous nous disons tout avec spontanéité. Par la suite, le journaliste nous a quittés et nous avons continué Roland et moi Roland à échanger.
Après un bon repas du midi car il était tôt, il me demande si je suis intéressé à ce qu’on aille lui, Véronique et moi visiter une exposition dans des villages tout près…. ce que j’accepte avec plaisir. C’est une exposition qui était dans différentes localités que nous arpentons. J’y ai même vu une vache perchée dans un nid. Je n’y croyais pas, je n’avais jamais vu cela. Après cette randonnée, il invite un ami avec qui il joue au tennis soit Denis à souper avec nous. Nous partageons toutes sortes d’histoires toute la soirée qui se passe à merveille…. trois bonnes bouteilles de vin aidant (Je vais le payer dans les côtes le lendemain…) Nous sommes tous bien enchantés de la soirée. Si je pouvais décrire cette rencontre ou plutôt ce contact avec ce Roland Besnier, je pense qu’il peut devenir un bon copain et je ne serais pas même surpris que l’on se revoit un jour… ce que je souhaite.

Son épouse Véronique a été très chaleureuse à mon égard et j’en garde un excellent souvenir. D’ailleurs, nous gardons contact. C’est maintenant une amie Facebook.
Roland et Véronique, un grand merci pour votre accueil chaleureux.

P.S. Roland Besnier m’a dit qu’il avait trouvé bien suspect l’histoire du journaliste et qu’il était fébrile d’avoir la vérité à ce sujet. Très perspicace notre Roland Besnier…..comme la plupart que j’ai rencontré d’ailleurs!!

Roland

Voir les photos commentées

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738875925443&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738875925443&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738909258773&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738909258773&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738942592103&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041738942592103&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041739102592087&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041739102592087&set=pcb.1041748132591184&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1041739292592068&set=pcb.1041748132591184&type=3+14

 

8 photos et 3 vidéos.

23 octobre ·

Reportage sur ma quête des Roland besnier…Le dernier.
ROLAND BESNIER DE MONTERZA DE QUERCY OU…..
AVANT PROPOS
Bonjour à tous,
Les amis, voici le dernier reportage concernant ma quête des Roland Besnier de France. Ce beau voyage à travers la vie de mes homonymes, cette magnifique aventure n’allait certainement pas se terminer sans que ne survienne un événement particulier. En effet, le dernier Roland Besnier allait me réserver une surprise que je n’avais pas vu venir. Et bien, si vous voulez la connaître lisez ce texte un peu long comme à mon habitude (Imaginez, je me suis surpassé, ce n’est pas peu dire) mais c’est comme ça. Ceux et celles qui aiment lire seront servis, les autres passez tout de suite aux photos.
Dans ce dernier reportage, je vous donne plusieurs petits détails de mon périple afin de vous illustrer comment ça se passe quelquefois lorsque l’on voyage de la façon dont je le fais. Et c’est cela que je préfère ce côté aventure… inconnu. Ne pas savoir le matin où l’on se retrouvera le soir, si on l’on aura un endroit pour dormir, où je vais bouffer, qu’est-ce qui va m’arriver; pour moi, c’est palpitant de vivre ça. Il ne faut pas oublier que je suis en vélo et non en auto. En auto, on peut facilement faire 100 kilomètres de plus, soit une heure, pour se trouver un endroit pour dormir ; ce qui n’est pas le cas lorsque l’on voyage à vélo.

Maintenant la question: Ais-je réussi ou non à le rencontrer ce petit dernier Roland ou allait-il me faire faux bon comme l’avant dernier ???

Commençons ensemble cette aventure:
DÉBUT DE L’HISTOIRE…. Enfin
Jeudi le 6 octobre 2016, je suis encore à l’abri dans une auberge car le temps n’est pas au beau fixe. Il est plutôt sombre et le ciel est couvert. Au matin, je décide de demeurer une autre journée de plus à l’abri. Ils ont annoncé de la pluie aujourd’hui. Cependant, vers 13h ou 14h, le temps se dégage et le soleil fait son apparition. Qu’est-ce que je fais? Je suis fébrile de mettre fin à cette quête qui dure déjà depuis bien longtemps. Est-ce que je pars tout de suite voir le prochain Roland Besnier qui est à environ 25 km ou encore je demeure une autre journée ici? Mais ne pouvant résister à l’envie de connaître le prochain Roland, je décide de partir et cela même s’il se fait tard pour partir et que la nuit vient vite de ce temps-là. Aussi je fais rapidement mes bagages et je vais acheter de la bouffe pour le souper car je ne sais où je vais me nicher ce soir surtout à cette heure tardive Je pars vers 16h00 vers Montpezat-de-Quercy. J’y arrive vers 17h30. Malheureusement, je ne peux voir l’adresse sur les maisons lorsque j’arrive à la rue. Je cherche mais en vain. Je ne trouve rien. Tous les volets des maisons sont hermétiquement fermés alors… Soudain, j’entends du bruit dans une maison. Comme la fenêtre de cette maison est légèrement entrouverte, j’interpelle le résident. Il sort à ma rencontre. Connaît-il un Roland Besnier qui habite cette rue? Il me dit que Roland Besnier habitait bel et bien dans cette rue et même qu’il le connaît bien. Quelle chance quand même! Il me dit qu’il est même un ami et qu’il habitait en face de chez lui. Il me dit alors que ce Roland Besnier n’habite plus Montpezat-de-Quercy depuis quelques temps et qu’il a déménagé à « Cazals » soit à environ une trentaine de kilomètres d’ici. Merde oh pardon zut! Moi qui pensais en avoir terminé aujourd’hui avec ma quête des Roland Besnier. (Voir la première vidéo face à l’affiche de Montpezat-de-Quercy dans laquelle j’exprime mes sentiments face à la fin de ma quête que j’envisage d’ici quelques minutes).
Ainsi, après m’être informé, il me dit qu’il y a un camping à Caussade petit village à une dizaine de kilomètres d’ici. Je décide malgré l’heure tardive de partir pour me rapprocher du prochain Roland à Cazals qui se trouve à une trentaine de kilomètres d’où je suis. Mais, lorsque j’arrive à 10 kilomètres plus loin, le camping municipal est fermé pour la saison. Après m’être renseigné, j’apprends que le responsable du camping est censé venir d’ici quelques minutes. Quand même chanceux…. Je décide d’attendre le responsable du camping pour lui demander si je peux y camper quand même. Il se fait vraiment… vraiment tard. La noirceur pointe le nez. Mais, je fais confiance à ma bonne étoile qui ne m’a jamais fait faux bond jusqu’à présent, pour le coucher du moins… À son arrivée, le type du camping me dit que ça ne sera pas possible. Je ne suis pas surpris de sa réaction, je m’y attendais quand même. Un vrai fonctionnaire quoi! Mais en insistant “fortement”, avec plein d’arguments, il me donne la permission de m’installer mais… à l’abri des regards derrière un bosquet dans le camping. Il ne voudrait surtout pas se faire sermonner par ses supérieurs pour avoir laissé entrer un étranger sur le camping municipal fermé. Je paie uniquement 4,80 € pour camper; c’est le moins cher à date. Imaginez de 6 à 7 dollars pour une nuit ce n’est vraiment pas dispendieux comparativement au Canada.

Le lendemain, direction « Cazals ». Il est certain que j’aurais pu décider de ne pas y aller parce qu’en fait, je m’étais rendu à l’adresse que j’avais au départ et que ça correspond à la réalisation de mon objectif soit de me déplacer et d’aller jusqu’à leur lieu de résidence. Cependant, je ne peux résister à l’envie de le connaître surtout que je n’en ai pas manqué beaucoup des rencontres de Roland depuis le début de ma quête. Même si cela m’oblige à faire un détour par rapport à où je me dirigeais. Mais quelle importance! Aussi, le lendemain après une nuit froide dans les environs du 6 à 7 degrés, (mon équipement de camping est garanti jusqu’à 3 à 5 degrés, aussi c’était limite) je me décide à partir pour Cazals. Ce n’est vraiment pas évident de se rendre dans ce village. Il y a beaucoup de pentes abruptes. De plus, la madame du GPS ça c’est un plaisir de m’envoyer un peu partout et cela sans respect pour mon type de locomotion. Je ne voyage quand même pas à pied… batèche! Entre autres, elle me dirige vers un chemin qui, après quelques kilomètres, s’avère être un cul de sac. Après m’être informé auprès à un cultivateur au bout du chemin, il m’indique que cette route ne mène nulle part et qu’elle n’est plus praticable depuis bien longtemps. Je dois donc rebrousser chemin après avoir affronté une vache qui ne voulait pas me céder le passage. J’ai dû attendre qu’elle finisse son escapade. Vraiment, ce dernier Roland Besnier se fait désirer. Enfin, après avoir descendu une côte abrupte de 14 % pendant 2 kms, (que j’espérais ne pas avoir à remonter pour repartir de ce village) je me rends dans le bourg près de l’église. Seul renseignement que j’avais. Je n’ai aucune adresse. Je m’informe à un passant et aussi à une passante qui ne le connaissent pas. Enfin, je m’informe à un autre passant qui ne le connaît pas non plus (ça promettait!) mais qui décide de se renseigner à une maison du bourg. Il cogne et il s’informe s’il y a un Roland Besnier qui habiterait dans le coin. Et bien imaginez, on n’est pas à une surprise près, que c’était lui en personne. Donc bien heureux, je m’identifie avec mon passeport. Lui, vraiment surpris de rencontrer un type avec le même nom que lui, m’invite sur-le-champ à entrer chez lui pour que l’on fasse mieux connaissance. Nous échangeons sur ma quête et surtout… il me reçoit bien. Il l me répète souvent qu’il trouve très “spécial” que l’on se rencontre et que j’ai le même nom que lui, il n’en revient pas. Sa réaction… était vraiment sympathique. Lors de notre échange il m’apprend qu’au matin il m’avait dépassé lorsque je quittais Caussade pour aller chez lui. De plus, il me dit qu’il devait partir pour la journée dans quelques minutes… Vraiment chanceux encore une fois. Enfin, il accepte de me faire la petite vidéo qui résume sa vie.

Après cette belle rencontre, je repars bien satisfait. Ça termine à merveille ma mission. Là, ma quête est vraiment terminée….

Mes vacances peuvent commencer…😁

P.S.
D’ici peu, je vous ferai un bilan complet de ma quête en France, du résultat, de mes impressions sur cette aventure et surtout de tout ce qu’elle m’aura apporté de satisfaction. Et il faut l’avouer, j’ai aussi eu beaucoup de plaisir à vous la décrire.

À la prochaine
Roland

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675768465087&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675768465087&set=pcb.1049680891797908&type=3/roland.besnier.7/videos/pcb.1049680891797908/1049676751798322/?type=3

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675818465082&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675818465082&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675838465080&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675838465080&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675855131745&set=pcb.1049680891797908&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1049675855131745&set=pcb.1049680891797908&type=3

 

ajouté 13 nouvelles photos.

28 octobre ·

BILAN DE MA QUÊTE DES “ROLAND BESNIER”:
STATISTIQUES :
Rencontré 12 “Roland Besnier” sur 13 (si j’inclus celui décédé dont j’ai vu la tombe)
Rencontres chaleureuses: 9
Rencontre très froide: 1
Rencontre fraîche: 1
Rencontre mortuaire: 1
Absence de rencontre: 1

Cette quête m’aura permis ou aura demandé de parcourir…. c’est ce que je voulais:
2 050 kilomètres ;
Temps utilisé pour la compléter:
140 hrs12 minutes 32 secs;
Nombre de journées roulées : 40;
Nombre de journées totales: 52.
Somme toute, un bilan statistique très positif au-delà de mes espérances.

BILAN SOCIAL :
C’est avec un mélange de sentiments opposés que j’ai mis un point final sur cette aventure. Je suis heureux et satisfait d’avoir si bien accompli ma mission mais nostalgique de l’avoir déjà terminée. J’avais cru au départ que les résultats auraient été beaucoup plus mitigés et que j’aurais eu moins de succès. Au début, j’avais estimé mes chances de rencontres à 50 ou 60 % alors que, dans les faits, j’ai dépassé largement cet objectif.

REMERCIEMENTS
D’abord je voudrais remercier tous les Roland Besnier que j’ai rencontrés et qui m’ont si chaleureusement reçu dans leur domicile. J’ai souvent été touché par la générosité et la simplicité avec laquelle j’ai été accueilli par ces derniers et leurs proches. Même si je portais le même nom et prénom qu’eux, je demeurais quand même un étranger venu des Amériques pour les rencontrer afin de réaliser sa propre mission, son défi personnel. J’ai souvent été accueilli tel un cousin lointain qui vous rend visite et même à l’occasion un ami que vous n’avez pas vu depuis un certain temps et que vous êtes heureux d’accueillir chez vous.
Malgré tous les efforts que cela m’a demandés, malgré les quelques réceptions polies, somme toute très rares, je ne regrette vraiment pas ce défi que je m’étais donné. Cela m’aura permis tellement de belles rencontres qui demeureront des souvenirs impérissables pour tout le reste de ma vie. Ce fut somme toutes, une belle carte de visite.
En plus et surtout cela m’aura permis de faire du vélo 🚲 à travers un beau pays, de visiter des coins magnifiques, des villages, la campagne “profonde” que je n’aurais jamais vu autrement si je n’avais pas relevé un tel défi. Je me dois cependant de préciser que mon objectif de départ était surtout de faire du vélo et de profiter de cette occasion soit la quête des Roland Besnier pour faire de la distance. Cependant, plus je rencontrais de Roland Besnier plus c’est devenu un défi et plus c’est devenu important de les rencontrer en personne.

Enfin merci à tous mes amis de Facebook qui m’ont suivi et qui ont enrichi les échanges de leurs commentaires, de leur encouragement et de leur support à la réalisation de ce défi personnel.

SUITE À CETTE AVENTURE :
Plusieurs des Roland Besnier que j’ai rencontrés se sont montrés intéressés à ce que l’on fasse une rencontre des « Roland Besnier » de France…. peut-être l’année prochaine autour de la région d’Angers. Une rencontre autour d’un méchoui où tous les Roland Besnier et leur famille seraient invités. J’évalue cette possibilité présentement à 50/50. On verra bien l’idée est porteuse d’avenir.

Merci à tous.

Maintenant je suppose que la suite de mon périple sera un peu moins captivante. Pour les nostalgiques, je vous ferai quand même encore parvenir quelques photos et commentaires sur la poursuite de mon périple.
À bientôt
Ami Roland

PHOTOS DE « FAMILLE »

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906058042058&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906058042058&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906101375387&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906101375387&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906124708718&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906124708718&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906174708713&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906174708713&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906221375375&set=pcb.1053906601375337&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1053906221375375&set=pcb.1053906601375337&type=3

 

21 photos et 2 vidéos.

2 novembre ·

De Toulouse à ?
Bonjour Amis-es Facebook,
Il y a déjà bien longtemps que je vous ai fait parvenir un reportage sur mon voyage. Depuis, il s’est passé beaucoup de déplacements et de modification d’itinéraire.
En effet après avoir terminé ma quête des Roland soit ma mission, j’avais décidé d’aller terminé mon voyage en faisant toute la Côte d’Azur jusqu’à Nice. Aussi, après avoir quitté le dernier Roland Besnier, je me suis dirigé vers Toulouse où je suis demeuré près d’une semaine chez des amis. Ils m’ont bien gâté avec de bons repas, du bon vin et bien d’autres…. Le départ de là-bas a été difficile. J’y ai même passé quelques jours supplémentaires non prévus parce qu’on avait annoncé une violente tempête de pluie et de vent dans le sud de la France (ce qui est vraiment rare là-bas) J’ai dû attendre là-bas que tout se passe. Il faut dire que ce n’était pas trop pénible😁😋
Lorsque j’ai repris mon chemin, je me suis buté à des routes barrées à cause des inondations suite à la tempête. J’ai dû rebrousser chemin à quelques reprises et modifier mon itinéraire en conséquence afin de m’ajuster à cette nouvelle situation. De plus, j’ai dû emprunter des routes départementales qui étaient très encombrées. Je prenais pour ne pas dire perdais beaucoup de mon temps à choisir le bon trajet afin d’éviter le plus possible les routes départementales à grand débit de véhicules. Et malgré tout cela, je me suis retrouvé à l’occasion à rouler sur des chemins avec beaucoup de trafic. Il m’est même arrivé d’emprunter une autoroute par erreur (même à 3-4 reprises et de plus interdite aux vélos) et où je ne pouvais plus revenir en arrière à cause du trafic et d’un muret de ciment entre les deux voies. À un moment donné, il n’y avait même plus d’accotement et les autos et camions roulaient à de très grandes vitesses. Je devais constamment me mettre à l’abri, ce fut vraiment cauchemardesque et vous savez je ne suis pas peureux en vélo. J’avais vraiment hâte de me sortir de ce guêpier. Bref, J’en ai conclu que la Côte d’Azur n’était vraiment pas fait pour être visiter en vélo. Ajouter à tout cela, le froid. En effet, les nuits étaient de plus en plus fraîches. J’ai connu des 5, 6, 7, 8 degrés centigrade. Mon équipement de camping était vraiment limite surtout mon sac de couchage.

Par conséquent après réflexion et analyse de la situation, j’ai décidé de modifier mon itinéraire. Je me suis rendu à Marseille en vélo où j’ai pris le traversier pour une île dont j’avais toujours rêvé de visiter en vélo soit la Corse. Ces petites routes sont beaucoup plus adaptées à la bicyclette. C’est donc dans cette petite île que je terminerai mes vacances. C’est vraiment magnifique pour le vélo et surtout pour les paysages.
Je vous présenterai quelques photos et commentaires sur la Corse dans mon prochain reportage.

https://www.facebook.com/roland.besnier.7/posts/1058746500891347?pnref=story

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740000891997&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740000891997&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740027558661&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740027558661&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740060891991&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740060891991&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740094225321&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740094225321&set=pcb.1058746500891347&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1058740124225318&set=pcb.1058746500891347&type=3+19

 

15 photos et 7 vidéos.

6 novembre ·

N.B.
Vous constaterai que le présent texte est anormalement court. Ne vous inquiétez pas, je me suis repris dans les commentaires des vidéos et des photos que je vous propose. Ainsi, vous ne serez pas trop déstabilisé…
De plus malheureusement, la représentation des photos et des vidéos ne suit pas toujours l’ordre chronologique car tous mes vidéos se sont regroupés au même endroit sur mon cellulaire et je ne peux savoir la date que j’ai les ai prises.
————————–
Bonjour comme promis, je vous fais parvenir quelques photos et aussi des vidéos que j’ai tournées en Corse.
J’ai choisi la vidéo cette fois-ci car elle vous permet de mieux vivre ce que moi-même je vis en vélo à la limite beaucoup plus qu’une explicite qu’une photo.
Cependant lorsque je roule, vous verrez ce n’est vraiment pas évident de faire une vidéo avec mon cellulaire que je peux difficilement tenir dans la main et toujours au risque qu’il tombe. Donc, vous m’excusez de la qualité moyenne de certaines de ses vidéos.
Je pense que ce sera le dernier reportage sur mon périple à vélo 🚲 car mon voyage se termine bientôt. Je suis sur la route du retour et je reviens au pays le 8 novembre après deux mois et 3 semaines de voyage et plus de 3 000 kilomètres en France. À la fin de mon voyage ça allait beaucoup mieux côté distance. Je faisais régulièrement entre 75 et 85 kilomètres par jour importe les dénivelés. Ma forme s’améliorait de plus en plus. Il est presque dommage que je dois m’arrêter là cette saison.
La température ici en France commence à être vraiment fraîche. Donc, c’est le temps que ce voyage se termine afin de m’approcher de tous les miens.
Merci encore une fois de m’avoir suivi et pour vos commentaires que j’ai toujours bien appréciés.
Mes salutations
Roland d’Acadie

https://www.facebook.com/roland.besnier.7/posts/1063423640423633?pnref=story

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1063310670434930&set=pcb.1063423640423633&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1063310670434930&set=pcb.1063423640423633&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1063310783768252&set=pcb.1063423640423633&type=3https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1063310783768252&set=pcb.1063423640423633&type=3/roland.besnier.7/videos/pcb.1063423640423633/1063343830431614/?type=3

/roland.besnier.7/videos/pcb.1063423640423633/1063365877096076/?type=3

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1063310893768241&set=pcb.1063423640423633&type=3+